Quel avenir pour les réseaux de distribution traditionnels ?

Quel avenir pour les réseaux de distribution traditionnels ?

D_r9zM5WsAEnt-Q

Tous les réseaux traditionnels de ventes de produits physiques ou de services sont en pleine tempête ! Que l’on vende des produits financiers, des livres ou encore des voyages, le digital semble avoir remporté la première manche.

Comment ne pas réagir aux actualités de ce jour ?

  • 44.000 suppressions de postes dans les banques européennes ce matin : Société Générale, Commerzbank, BNP Paribas, Santander, HSBC, Barclays, Deutsche Bank, etc… (source : BFM TV)
  •  Thomas Cook est en faillite et 22 000 employés devraient perdre leur emploi (source : Le Monde)
 

Tous les réseaux de ventes physiques doivent se réinventer ou disparaître. Cet outil stratégique est aujourd’hui un centre de coûts qui n’a pas su se réinventer (pour l’instant); les clients ont trouvé davantage de plaisirs et de bénéfices à choisir d’autres canaux digitaux.

La fin d’un modèle… mais comment réagir ?

Des acteurs comme Walmart, attaqué par Amazon, ont massivement investi dans l’évolution de leurs points de vente et dans les technologies pour proposer une nouvelle expérience qui porte ses fruits puisque la marque reprend des couleurs et a retrouvé le chemin de la croissance, malgrès un féroce concurrence.

  • BANQUE : à quoi sert d’avoir des conseillers qui changent tous les 2 ou 3 ans (adieu la fidélité), dont les clients doutent de leur impartialité, avec une qualité de conseils aléatoires ?
  • ASSURANCE : ces agences sont de moins en moins un outil de recrutement de nouveaux clients, et en cas de litige, la relation est souvent prise en charge à distance. Le digital s’est imposé à tous les stades de la relation clients.
  • IMMOBILIER : ces agences vont disparaître elles aussi, le vendeur et l’acheteur accordent davantage de crédits aux outils digitaux qui vont leur permettre de vendre ou acheter plus vite et au meilleur proix
  • VOYAGES : le conseil (avis autres utilisateurs), le choix et l’instantanéité sont aujourd’hui des atouts que propose le digital. Aujourd’hui, c’est au tour de Thomas Cook d’annoncer sa faillite…
 

Ces réseaux de distribution peuvent se révéler être vrai un point de différenciation clé face à une concurrence digitale à condition de :

  • condition préalable : proposer une expérience exceptionnelle sur les médias digitaux
  • embarquer tout le personnel au contact de la clientèle dans ce changement radical : il est impossible d’avoir des écarts de qualité de service, de ton, d’ambiance enter les différents supports. Le personnel doit comprendre, vivre et contribuer à ces changements
  • choisir : à quoi sert le réseau physique ? recrutement de nouveaux clients, fidélisation service… 
 
Convaincu que ces lieux peuvent être des « unfair advantages », nous encourageons nos partenaires à essayer de nouvelles expériences en partant uniquement des clients… de quoi ont-ils envie ? comment les rendre heureux ? que peut-on leur apporter qu’ils ne trouvent pas ailleurs sur internet ? C’est l’heure de tester, vite, de prendre des risques, de prendre des virages radicaux. L’équipe de 321founded est actuellement en train de travailler avec deux acteurs sur cette problématique… Il est temps de surprendre (rapidement) et de prendre des risques.